danse de société danse de société
La Danse de Société Quelques questions à propos des danses de société au Foyer des SENIORS Réponses de Françoise Chapon (FC) et Marc Chapon (MC) Q  Pourquoi un atelier « Danses de société » au Foyer ? MC      Thés dansants, repas dansants sont des moments de convivialité appréciés. Le plaisir est plus grand pour les adhérents sachant danser. Ceux qui restent assis parce qu’ils ne « savent pas faire » sont toujours frustrés même s’ils apprécient d’entendre la musique, de voir évoluer les danseurs ou de bavarder avec des amis. L’atelier a pour but de donner des rudiments à des débutants pour qu’ils entrent dans la danse. Q  Alors, cet atelier ne concerne que les débutants ? FC        L’atelier concerne le débutant jusqu’au danseur confirmé.  Les exigences ne seront pas les mêmes pour tous les niveaux :  Effectuer les pas sur la pulsation musicale sera l’objectif du débutant. Améliorer l’équilibre, le port de bras, les orientations des épaules et de la tête, chercher un guidage à la fois précis et discret pour ceux qui maîtrisent bien les pas.  Enfin des variations plus difficiles seront proposées aux bons danseurs. Q  Pourquoi l’appellation « danses de société » ? MC  Le terme danses de salon à une connotation un peu aristocratique et un peu restrictive. Danses de société correspond bien à l’idée de convivialité. Q  Quelles danses pratiquez-vous au Foyer  ? MC  Ce sont surtout des danses de couple : valse(s), java, paso, tango, cha cha, rock, samba et éventuellement polka, quick step, slow fox trott Q  Faut-il venir en couple ? MC      Ce n’est pas une obligation. Un équilibre entre le nombre de femmes et d’hommes est souhaitable, mais un surnombre n’est pas trop gênant, car « on tourne ». FC        Oui, sinon quel dommage de ne pas pouvoir partager ce passe-temps avec son conjoint ou ami qui n’est pas danseur. D’autant plus que l’on peut pratiquer sans limite d’âge. Q  Est-ce souhaitable de changer souvent de partenaire durant un cours de danse ? FC.  Un couple qui danse toujours ensemble répète les mêmes pas, les mêmes chorégraphies, le guidage devient inutile : la cavalière sait à l’avance ce qu’elle doit faire. Dans un cours de danse, le changement de partenaire impose d’être à l’écoute et de s’adapter à des guidages différents.  MC  Changer de partenaire impose que l’homme guide de façon compréhensible des figures simples et que la femme développe des qualités d’écoute corporelle. Un travail de GUIDAGE et d’ECOUTE est mené lors de l’atelier « danses de société ». Le cours ou le bal sont des moments de convivialité, de rencontre. Si l’on ne danse qu’avec SA ou SON partenaire, inutile d’aller au bal, il suffit chez soi de pousser la table du salon…    
Renseignements pratiques - INSCRIPTIONS :   Les inscriptions pour cette activité se font auprès de : Marc CHAPON ou - par email à l'adresse de foyer@fshc.fr  - OU se pratique cette activité ? : à la ferme des enfants - Quartier du Roc Rouge  - QUAND a t-elle lieu ?: l e mardi après midi de 16h à 18h   ATTENTION ! En principe : Pas de Danse de Société durant les vacances scolaires et pas de danse lorsque nos profs sont au ski (janv/févr)